Ingénierie de la Participation et de la Décision (IPD)

L'équipe IPD « Ingénierie de la Participation et de la Décision » a pour vocation de concevoir et mettre en œuvre, des méthodes, outils et indicateurs pour l’aide à la décision et à la gestion participative de l’eau, sur des cas réels internationaux impliquant plusieurs acteurs et différentes échelles.

Tunisie Pacte Siliana© Photo : Paysage de la région de Siliana (Tunisie) - PACTE-Plateformes

 

 

Elle développe aussi des méthodes pour (co-)construire avec les acteurs des indicateurs permettant d’évaluer les situations de gestion de l’eau, de ses territoires et/ou infrastructures, les actions proposées et les impacts des politiques. Elle s’intéresse à l’évaluation des impacts de ces approches sur les représentations, les modes de décisions, les capacités et modes d’interaction des acteurs, c’est-à-dire à leur impact sur la gouvernance des systèmes étudiés. Elle développe une analyse réflexive de ces processus afin d’identifier les conditions dans lesquels ces processus s’accompagnent de processus de changement transformatif.

 

L’équipe rassemble une vingtaine de chercheurs permanents. Les travaux sont menés de façon inter et transdisciplinaire et mobilisent l’économie, l’agronomie-système, la modélisation de systèmes complexes, les sciences de gestion (décision), la géographie et la sociologie. Les membres d’IPD sont impliqués dans d’autres équipes thématiques de l’UMR (principalement dans Adaptations, PRECOS et INCA).

 

Contexte

Les besoins en ingénierie de la participation et de la décision pour la gestion de l’eau sont liés au contexte français et international de décentralisation des politiques de l’eau qui se développe depuis près d'une vingtaine d'années. Ces politiques en appellent à l'implication des parties prenantes (usagers agricoles, industriels ou urbains, services de gestion, administrations publiques, collectivités) dans leurs définitions et mises en œuvre et des formes nouvelles de gestion des communs. Il s’agit d’adapter les objectifs de ces politiques aux contextes locaux, de mieux coordonner les politiques sectorielles mais aussi d’élaborer des consensus sociaux sur les choix à opérer, ce qui suppose de se mettre d’accord sur les critères et indicateurs permettant d’évaluer les actions proposées. On vise aussi à promouvoir des nouvelles formes d’autonomie facteurs de résilience et d’économie de l’action publique.

 

A partir de démarches de recherche-intervention, de recherche-action ou d’appui menés en France et dans les pays du sud, l’équipe aborde les questions suivantes :

  • Quels objets ou dispositifs intermédiaires permettent d’accompagner les changements individuels et collectifs dans des processus de décision collective ?
  • Comment les insérer et étendre dans l’action publique contemporaine, dans divers pays ?
  • Comment favoriser la créativité dans les processus participatifs ?
  • Comment mobiliser et articuler différents savoirs et expertises dans les démarches participatives ? Quelle est la place des modèles formels dans les processus de décision multi niveaux ?
  • Quel rôle joue les évaluations des dispositifs participatifs, l’évaluation de leur impacts et/ou l’expertise dans les prises de décisions collectives et les politiques publiques ?

 

Dans le domaine de l’évaluation, l’équipe s’intéresse plus particulièrement à quatre formes d’évaluation portant sur deux objets : les socio- hydro systèmes et l’action publique et collective relatives à la gestion de l’eau et aux risques liés à l’eau :

  • L’évaluation des impacts environnementaux des activités humaines en lien avec l’eau (activités agricoles irriguées et services d'eau urbains) ;
  • L’évaluation des services écosystémiques fournis par des hydro systèmes naturels ou anthropisés ;
  • L’évaluation des politiques et des actions collectives relatives à la gestion de l’eau et aux risques liés à l’eau.
  • L’évaluation des dispositifs participatifs et des conditions effectives de participation
  • L’évaluation des transformations sociales et organisationnelles induites

TV El Hwirra carte© Photo : Carte parlée du diagnostic, El Hwirra ( Tunisie) - PACTE-Plateformes

 

 

Les travaux concernent notamment l’adaptation aux besoins des utilisateurs des critères d‘évaluation proposés par différents cadres conceptuels, pour nourrir les processus de décision dans le domaine de l’eau. Ces critères incluent des représentations synthétiques de l'état d'un système (indicateurs de durabilité des socio-écosystèmes), des mesures d’impacts d'un procédé ou d'un produit (Analyse de Cycle de Vie), des valeurs accordées aux fonctionnalités d'un écosystème, des critères d'efficience des actions collectives (Analyse Coût-Bénéfice). La manière dont ces indicateurs sont mobilisés concrètement dans le processus de décision fait aussi partie de notre champ d’investigation. En terme de changement social, l’équipe mobilise le cadre ENCORE qui focalise l’analyse sur les champs normatifs, cognitifs, opérationnels, relationnels et d’équité. En particulier, l’équipe s’intéresse à la co-construction avec les acteurs des indicateurs d’évaluation des actions publiques (voir par exemple la thèse d’Houssem Braiki soutenue en mai 2018).

 

KAIROUAN Blurred© Photo : Restitution du diagnostic, zone pilote de Kairouan (Tunisie) - PACTE-Plateformes

 

Dans le domaine de la participation, l’équipe IPD développe et teste des approches et des outils pour favoriser la participation des différents groupes d’acteurs, porteurs d’enjeu et/ou citoyens dans les décisions autour de l’eau et pour promouvoir une analyse réflexive sur ces processus participatifs et de leur place effective dans le processus de gouvernance. L’équipe s’appuie notamment – mais pas exclusivement - sur  l’approche Cooplage (Combiner des Outils Ouverts et Participatifs pour Laisser s’Adapter les Acteurs de la Gestion de l’Eau) qu’elle développe depuis une quinzaine d’années .

Cette approche outille et structure l’innovation dans l’ingénierie participative des projets territoriaux (SAGE, SCOT, planification, aménagement, Plan de Développement Durable), depuis l’ébauche du projet jusqu’à son évaluation post-implémentation. Elle inclut des outils complémentaires fondés sur la modélisation participative : Wat-A-Game sur les systèmes socio-environnementaux, COOPLAN sur les stratégies intégrées, PrePar sur les plans de participation, Just-A-Grid sur la justice sociale, SMAG sur la gouvernance. Elle a été conçue pour accompagner l’ensemble des acteurs, gestionnaires, élus, citoyens, socioprofessionnels, experts, dans une procédure décisionnelle intégratrice fondée sur des principes de modélisation et simulation participatives issus de la recherche-intervention. L’objectif de cette méthode est de « Faire faire » aux parties prenantes : fournir un ensemble d’outils et de méthodes simples, robustes et facilement appropriables pour mettre en œuvre des ateliers participatifs de modélisation, de simulation, de planification, de suivi-évaluation. Visant à l’autonomisation des acteurs et l’extension de l’impact, une stratégie intensive et large de formation a été mise en place, avec L’équipe a développé des nombreux cours-ateliers à tous niveaux, et une formation en ligne, Terreau & Co. A noter que la formation est un pilier de l’intervention qui permet le déploiement des expérimentations.

 

PROJETS EN COURS

Dans le domaine de l’évaluation

Participation au groupe de travail « AMC Inondation » piloté par le CGDD au Ministère de la Transition Ecologique et Solidaire

Développement des méthodes ENCORE-MEPP / COPP et intégration dans des démarches gouvernementales et publiques (Tunisie, Brésil, PIA TIGA)

Dans le domaine de la participation

Programme d’Adaptation au Changement Climatique des Territoires Vulnérables de Tunisie, piloté par la Direction Générale de l’Aménagement et de la Conservation des Terres Agricoles (DG-ACTA) en Tunisie, financé par l’AFD et le FFEM  http://www.g-eau.fr/index.php/fr/recherche/projets-en-cours/item/987-pacte

Pilotage de projets citoyens sur le littoral Occitanie (PIA TIGA) avec des outils numériques et présentiels, une coformation élus – citoyens et une démarche qualité participation. https://www6.inrae.fr/littopart/

Dans les deux domaines

PACTE-Plateformes : projet d’appui technique au ministère de l’agriculture de Tunisie sur la planification stratégique et l’évaluation participatives des plans de gestion des ressources naturelles dans six territoires ruraux vulnérables. https://www.g-eau.fr/index.php/fr/recherche/projets-en-cours/item/987-pacte

 

EXPERTISE

Appui à la construction de la Politique de l’Eau Partagée en Nouvelle Calédonie

LEJARS C, BOUARD S, FERRAND N, 2021 la politique de l’eau partagée en Nouvelle Calédonie : Retour d’expériences sur un dispositif de co-construction et de co-planification. SET

https://g-eau.fr/index.php/fr/umr-geau/actualites/item/1068-nils-ferrand-cooplaage-umr-g-eau-a-guide-la-mission-interservices-de-l-eau-de-nouvelle-caledonie-pour-l-aide-a-la-mise-en-oeuvre-de-la-politique-de-l-eau-partagee-pep-votee-en-mars-2019

 

PROJETS FINALISES

             Dans le domaine de l’évaluation

             Dans le domaine de la participation

SPARE (projet InterReg Alpine Space) : Planification stratégique des écosystèmes des rivières alpines (http://www.alpine-space.eu/projects/spare/en/home)

Quelle stratégie participative pour la gestion locale de l’eau avec les citoyens ? (projet de l’accord-cadre Irstea-Agence de l’Eau Rhône-Méditerranée-Corse) : Méthodologies de participation citoyenne pour l’Agence de l’Eau RMC http://frama.link/RMCPart

Brie’eau (en partenariat avec l’UR HBAN, Irstea Antony) : Mise en œuvre et évaluation d’une démarche participative sur les pollutions diffuses agricoles dans la Brie : quels apprentissages des acteurs (chercheurs, institutionnels, collectivités, agriculteurs, associations, habitants)

 

PUBLICATIONS

Articles

Numéro spécial Sciences Eaux & Territoires, la revue de l’INRAE, à paraître prochainement Titre

2021      Hassenforder, E., Ferrand, N., Girard, S., Petitjean, C., Fermond, C.,  2021 “La co-ingénierie de la participation : Une expérience citoyenne sur la rivière Drôme ”, Nature Sciences Société

2020      Hassenforder, E., Barreteau, O., Daniell, K.A., Ferrand, N., Kabaseke, C., Muhumuza, M., Tibasiima, T., 2020 “The effects of public participation on multi-level water governance, lessons from Uganda”, Environmental management

2020      Buchs, A., Hassenforder, E., Meinard, Y.,2020  “The Deliberation-Compromise Spectrum in Conservation: How to fine-tune Conservation Strategies in Multi-actor Pluralist Decision Contexts”, Conservation Biology

2020      Meinard, Y., Barreteau, O., Boscher, C., Daniell, K., Ferrand, N., Girard, S., Guillaume, J., Hassenforder, E., Lord, M., Merad, M., Nabavi, E., Petitjean, C., Pluchinotta, I., Rouchier, J., Tsoukias, A., Zarate, P., 2020 Reframing Policy Analytics in the context of multiple uncertainties, data and expertise”, Environmental Management

2019      Jouini, M., Burte, J., Biard, Y., Benaissa, N., Amara, H., Sinfort, C. (2019). A framework for coupling a participatory approach and life cycle assessment for public decision-making in rural territory management. Science of the Total Environment, 2019/03/10/, vol. 655, p. 1017-1027. https://doi.org/10.1016/j.scitotenv.2018.11.269

2018      Braiki, H., Burte, J., Imache, A., Hassenforder, E., Habaieb, H., Bouarfa, S.,2018  “Expérimenter la concertation: une clé pour des politiques environnementales plus efficaces ? Une démarche multi-acteurs innovante en Tunisie Centrale ”, Cahiers de l’Agriculture 2018, 27 (1), 15003 Lien

2018      Ducrot R., Otake M., Riera A., Famba S., Nguenha R. 2018. Upscaling maintenance operations in a large-scale irrigation scheme to solve drainage issues: Going beyond a managerial perspective. Irrigation and Drainage, 67 (4) : p. 582-593.

2018      Hassenforder, E., Clavreul, D., Akhmouch, A., Ferrand, N., 2018  “What’s the Middle Ground? Institutionalised vs. Emerging Water-related Stakeholder Engagement Processes”, International Journal of Water Resources Development 2018 Lien

2016      Hassenforder, E., Brugnach, M., Cullen, B., Ferrand, N., Barreteau, O., Daniell, K.A., Pittock, J. 2016 “Managing frame diversity in environmental participatory processes - Example from the Fogera woreda in Ethiopia”, Journal of environmental management 2016, 177, 288-297. Lien

2016      Hassenforder, E., Smajgl A., Ward, J., 2016 “Towards understanding participatory processes: framework, application and results” Journal of environmental management, 2015, 157, 84-95. Lien

2016      Hassenforder, E., Ducrot, R., Ferrand, N., Barreteau, O., Daniell, K.A., Pittock, J. 2016 “Four methodological challenges in the monitoring and evaluation of environmental participatory processes: example from the Rwenzori Region, Uganda“,Journal of environmental management 2016, 180, 504-516. Lien

2015      Hassenforder, E., Pittock, J., Barreteau, O., Daniell, K.A., Ferrand, N., 2015 “MEPPP Framework: A framework for monitoring and evaluating participatory planning processes” Environmental management, 2015, 57 (1), 79-96. DOI 10.1007/s00267-015-0599-5. Lien

2015      Hassenforder, E., Barreteau, O., Daniell, K.A., Pittock, J., Ferrand, N. 2015 “Drivers of environmental institutional dynamics in decentralized African countries” Environmental management 2015, 56 (6), 1428-1447. Lien

2015      Hassenforder, E., Ferrand, N., Pittock, J., Daniell, K.A., Barreteau, O. 2015 “A participatory planning process as an arena for facilitating institutional bricolage - Example from the Rwenzori region, Uganda” Society & Natural Resources, 2015, 28 (9), 995-1012 Lien

2015      P. Garin, D. Rollin, L. Maton, Jean-Daniel Rinaudo, A. Richard Ferroudji, et al.. Prospective participative sur l'agriculture du Roussillon face au changement climatique. Agronomie, Environnement & Sociétés, Association Française d'Agronomie (Afa), 2015, 5 (1), pp.57-66. ⟨hal-01299372⟩

2013      Rinaudo J.D, Laure Maton, Isabelle Terrason, Sebastien Chazot, Audrey Richard-Ferroudji,et al.. Combining scenario workshops with modeling to assess future irrigation water demands. Agri-cultural Water Management, Elsevier Masson, 2013, 130, pp.103 -112. 10.1016/j.agwat.2013.08.016hal-00876438

 

Ouvrages

2020 – chapitre                Hassenforder, E., Barreteau, O., Barataud, F., Souchère, V., Ferrand, N., Garin, P., " Enjeux et pluralité de la participation dans la gestion intégrée des ressources en eau“ dans “Eau et agriculture : gestion intégrée et gouvernance territoriale“, Voltz, M., Burger Leenhardt, D., Barreteau, O. (ed.), Collection QUAE « Matière à débattre et décider »

 

Guides méthodologiques

2020    Hassenforder, E., Dray, A., Daré, W., (2020) “Manuel d’observation des jeux sérieux“. ComMod.

2020    IRSTEA & AERMC “Guide participation et numérique”

2020    IRSTEA & AERMC “Quelle stratégie participative pour la gestion locale de l’eau avec les citoyens ? Retours d’expériences et questions à se poser” Lien

2019    Loubier, S., Garin, P., Hassenforder, E., Lejars, C., (2019) “Guide pour l’Analyse économique et financière participative des Projets de Territoire pour la Gestion de l’Eau“. Ministère de l’Agriculture Français

2018    Hassenforder, E., Ferrand, N., & Girard, S. 2018) “Guideline on monitoring and evaluation methods for Local Capacity in River Protection and Management”. SPARE WPT1 D.T.1.3.1 Final Report. Montpellier. Lien

2018    Léauthaud, C., Burte, J., Augusseau, X. (2018). Guide “Audit Territorial Participatif”. Version préliminaire. Rapport pour le Programme d’Adaptation au changement Climatique des Territoires vulnérables de Tunisie (PACTE). Cirad, UMR G-eau et UMR TETIS,

2017    Ferrand, N., Noury, B., Girard, S., & Hassenforder, E., (2017) “Initial Guidelines on Stakeholders’ Engagement and Year 1 Participatory Process in the PCS". SPARE WPT1 D.T.1.1.2 Final report. Montpellier. Lien

2017    Noury, B., Lestrelin, G., Ferrand, N., Morardet, S., Burte, J., Ben Hassen, H., Benaissa, N., Braiki, H., Jebari, S., Kassouk, Z. (2017). Guide méthodologique pour la planification territoriale concertée. Rapport du projet PR-OSCAR. Ministère de l'Agriculture, des Ressources Hydrauliques et de la Pêche, Direction Générale de l'Aménagement et de la Conservation des Terres Agricoles, Cirad, Irstea, UMR G-eau Tunis.

2016    Burte, J. (2016). Diagnostic Rapide Participatif Systémique. Guide pratique. Rapport du projet FCGBV. CIRAD, UMR GEAU,

2016    Hassenforder, E., Cavero, M., Sourzac-Lami, C., Ferrand, N., Garin, P., Pressurot, A., Abrami, G., Brazier-Chassagne, E., Bourbon, C., Metsu, N., Loupsans, D., Paris, B., Flachon, H., Saur, N., Sureau-Blanchet, N., Gasc, G., Arama, Y., Rougier, J-E., Barret, P., Clemens, A., (2016) “Quelle stratégie participative pour la gestion locale de l’eau avec les citoyens ? - État de la connaissance, fiches étapes et fiches méthodes“. IRSTEA & AERMC.  Lien

2016    Léauthaud, C., Morardet, S., Rollin, D., Jourdain, D., Jamin, J.-Y., Burte, J. (2016). L’approche par les services écosystémiques pour la gestion opérationnelle des Bassins Versants. Etat de l’art. Irstea et Cirad (Unité mixte de recherche G-eau),  ADECIA,

2016    Léauthaud, C., S. Morardet, D. Rollin, D. Jourdain, J.-Y. Jamin, J. Burte (2016). L’approche par les services écosystémiques pour la gestion opérationnelle des Bassins Versants. Etat de l’art, Irstea et Cirad (Unité mixte de recherche G-eau),  ADECIA.

2016    Morardet, S., S. Loubier, J.-L. Fusillier (2016). Evaluation économique ex ante des impacts des projets de conservation des eaux et des sols à l'échelle des exploitations agricoles d'un territoire : Eléments de méthode, Irstea et Cirad (Unité mixte de recherche G-eau),  ADECIA

2014    Abrami, G., Clouting, H., Cox, D., Dickens, C., D’Haeyer, T., Ducrot, R., Ferrand, N., Giuliani, G., Guigoz, Y., Hamdard, M., Hassenforder, E., Pirola Igoa, E., Interwies, E., Johnston, R., Kasoma, P., Langan, S., Lewis, F., Liersch, S., Morardet, S., Reinhardt, J., van der Kwast, J., van Weert, F., (2014) “Insights and guidance for putting integrated resource management into practice in Africa at meso-scale“. Based on the results of the AfroMaison Project. AfroMaison. Brussels. Lien

2014    Daré W., Van Paassen A., Ducrot R., Mathevet R., Queste J., Trébuil G., Barnaud C., Lagabrielle E. 2014. Learning about interdependencies and dynamics. In : Etienne, Michel (ed.). Companion modelling: A participatory approach supporting sustainable development. Dordrecht : Springer, p. 233-262.

2014    Ducrot R., Botta A., D'Aquino P., Antona M., Abrami G., Farolfi S., Müller J.P., Lagabrielle E., Le Page C. 2014. The companion modelling approach: dealing with multiple scales and multiple levels of organization. Companion modelling: A participatory approach supporting sustainable development. Dordrecht : Springer, p. 263-290.

2014    Ducrot, R., Morardet, S., Hassenforder, E., Abrami, G., Van Weert, F., Ferrand, N., & D’Hayer, T., (2014) “Integrated Natural Resources Management at meso-scale: A process oriented approach to craft operational strategies for adaptation and vulnerability reduction to global change“. AfroMaison D.7.1. Final Report. Brussels. Lien

2014    Morardet, S., Loubier, S., Fusillier, J.-L., Ruelle, P., Rucheton, G., Fabre, J. (2014). Guide méthodologique : Etude de l’adaptation de l’agriculture à la disponibilité de la ressource en eau. Rapport pour la DRAAF Rhône-Alpes. Diatae, IAMM, Irstea, Cirad,

2014    Perez P., Aubert S., Daré W., Ducrot R., Jones N.A., Queste J., Trébuil G., Van Paassen A. 2014. Assessment and monitoring of the effects of the ComMod approach. In : Etienne, Michel (ed.). Companion modelling: A participatory approach supporting sustainable development. Dordrecht : Springer, p. 155-187.

2014    Pommerieux M., Bourblanc M., Ducrot R. 2014. Monitoring and evaluation of a participative planning process for the integrated management of natural resources in the uThukela District Municipality (South Africa). Pretoria : University of Pretoria, 66 p.. (Rethinking Development Working Paper Series, 2014/1).

 

THESES EN COURS

Benjamin Noury (soutenance prévue en 2021) : Les conditions d'intégration de la réutilisation des eaux usées traitées dans les stratégies individuelles et collectives des acteurs d'un territoire (thèse CIFRE avec la Société du Canal de Provence, Institut Méditerranéen des Sciences de l’Information et de la Communication, IMSIC)

 

THESES SOUTENUES

LOUDIN, Sarah. 2019 Peut-on évaluer expérimentalement l'impact des processus participatifs en gestion de l'eau? Etude d'une méthode générique ciblant l'évaluation de capabilités. 2019. Thèse de doctorat. Institut agronomique, vétérinaire et forestier de France. https://www.archives-ouvertes.fr/tel-02524967/

BRAIKI, Houssem (2018) : Construction d’une démarche participative pour améliorer la gestion de l’eau et du sol : Une application aux politiques des aménagements de conservation des eaux et des sols en Tunisie Centrale Université de Montpellier (Institut des sciences et industries du vivant et de l'environnement - AgroParisTech) et Université de Carthage (Institut National Agronomique de Tunisie), Montpellier et Tunis. https://hal.archives-ouvertes.fr/tel-01960275v2

 

AUTRES PRODUITS

  • Formation en ligne Terr’Eau & co : projet IDEFI-N AgreenCamp : http://mooc.watagame.info
  • Webinaires nationaux publics « Savoir (Faire) Participer » http://watagame.info/ingepart
  • Cadre et modules de formation de niveau Msc et professionnelle
  • Outil d’évaluation de la durabilité des petites exploitations familiales rurales dans les zones vulnérables de Tunisie
  • Kit INI-WAG
  • kit pédagogique de jeu « L’Eau en Jeu® »* http://eauenjeu.org
  • Kit « MyRiverKit »
  • Kit « L’Eau en Têt »
  • Kit « Waste-WAG »
  • Kit « Eau-Sec »
  • Plateforme numérique COOPILOT codéveloppée avec Résurgences R&D (https://www.thenetlab.org/)

 

Responsable de l'équipe : Raphaëlle Ducrot

CIRAD -  UMR G-EAU 

 

 

SHARE
APT Logo fra      logo brgm web frlogo inrae

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer