Dans un cadre de recherche-action, le Programme d’Action-Pilote en appui aux GDA d’Irrigation (PAP-AGIR) s’est appuyé sur les expériences conduites dans 15 GDA pilotes pour l'évaluation d'une méthodologie d'intervention participative, de ses effets induits en matière d'apprentissages par les acteurs locaux, et de ses impacts sur la performance des systèmes d'irrigation.

Lors de notre prochain Vendredi Découverte Caroline LEJARS nous présentera ses travaux intitulés "Retour d'expérience sur la concertation pour la construction de la politique de l'eau en Nouvelle Calédonie" le vendredi 15 février à 11h sur le campus Irstea (Bâtiment Confluences - Salle Mosson).

Nous vous attendons nombreux !

Le Workshop aura lieu du 31 janvier au 1er février 2019 au Helmholtz-Centre for Environmental Research - UFZ in Leipzig, Building 1, Room 254.

Comité organisateur :
Alena Bleicher & Nona Schulte-Römer, UFZ, Department of Urban and Environmental Sociology in cooperation with Christelle Gramaglia, Institut de Recherche en Sciences et Techniques pour l’Environnement et l’Agriculture - IRSTEA Montpellier (UMR G-EAU).

Pour plus d'information, téléchargez le programme ci-contre

Le séminaire  IM2E Sciences Sociales / Economie de février, co-organisé avec le CEEM a eu lieu le 7 février 2019 de 10h30 à 12h à la Maison des Sciences de l’Homme Sud, Site Saint Charles (Salle 006 http://mshsud.org/plan-d-acces ).

Nous avons eu le plaisir d’accueillir Pr Carlos Mario Gómez qui nous a présenté ses travaux intitulés : "A Framework for the Development of Private Drought Insurance Systems in Semi-arid Basins. An Application to a Mediterranean Catchment". Cette intervention portait sur des questions autour de l’économie de l’eau appliquée au secteur agricole.

Carlos Mario Gómez  is the Chair of the Department of Economics of the University of Alcalá. Tenured Professor of Economic Analysis. BA in Political Science (Colombia) and BA in Economics (Spain). MSc in Agricultural Development (University of London) and PhD in Economics (UAH). He has been Research Associate (1994) and Visiting Scholar (2000) at University of California Berkeley and was appointed as the Santander Fellow at the University of Oxford for Michaelmas and Trinity in 2013 and 2014.

Website : http://www3.uah.es/econ/

Research areas : Environmental economics

  • Public policy analysis  Análisis de políticas públicas con implicaciones ambientales
  • Water economics
  • Energy economics
  • Economic valuation  of ecosystem services

 

Pour en savoir plus, téléchargez ci-contre, l’abstract de la présentation :

L’adoption des innovations par les agriculteurs est un sujet de recherche relativement ancien mais qui reste d’actualité, surtout en Afrique. Les agriculteurs africains adoptent assez peu les innovations proposées par la recherche. Les économistes ont surtout porté leur attention sur l’influence des caractéristiques des ménages tels que l’âge du chef, la taille du ménage ou l’accès aux facteurs de production. Beaucoup soupçonnent que des facteurs dits psycho-sociaux comme les préférences et les perceptions influencent fortement les choix des producteurs africains.

Un cas récent semble conforter ces impressions. Depuis quelques années, la recherche agronomique du Burkina Faso propose une innovation : l’irrigation de complément à partir de petits bassins. L’idée est d’irriguer les cultures pendant les séquences sèches de la saison des pluies. Or, très rares sont les agriculteurs qui arrosent leurs cultures pendant la saison des pluies. Les raisons données sont généralement d’ordre social ou psychologique voire religieux. Pour aider à la diffusion de cette innovation, le gouvernement a proposé une petite subvention individuelle pour le creusement de plusieurs milliers de bassins. L’adoption a été assez importante.

Dans cette thèse, le doctorant tentera de déterminer l’importance des préférences et des perceptions dans l’adoption de cette innovation. Pour cela, il cherchera à répondre à trois questions. 1) Pourquoi certains producteurs ont creusé des bassins alors que l’incitation économique proposée semblait modique ? 2) Quels sont les facteurs qui expliquent l’utilisation des bassins, une fois creusés ? 3) Quel a été l’impact économique et alimentaire de cette adoption ?

Dans un premier temps les théories économiques et sociologiques proposées pour expliquer l’adoption des innovations sont mobilisées. Ensuite une enquête qualitative sera réalisée auprès de groupes d’agriculteurs. Les théories et les enquêtes qualitatives serviront de base à la construction d’un modèle conceptuel adapté au contexte étudié. Une enquête quantitative réalisée auprès d’un échantillon d’adoptants et d’un échantillon témoin permettra de fournir les paramètres du modèle. Des analyses économétriques seront réalisées sur cet échantillon pour identifier quels sont les facteurs qui expliquent l’adoption de l’innovation.

 

 bassin de stockage de leau pour lirrigation complmentaire au BF
 © Bruno BARBIER - Bassin de stockage de l'eau pour l'irrigation complémentaire au Burkina Faso

 

Mots clés : Innovation agricole, Adoption, Irrigation d’appoint, Agriculteurs, Bassins de collecte d’eau de ruissellement.

 

Page 1 sur 28

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer