L’approche CoOPLAaGE

Depuis 2004, les chercheurs IRSTEA (Institut national de recherche en sciences et technologies pour l'environnement et l'agriculture) de l’Unité Mixte de Recherche gestion de l’Eau, Acteurs, Usages à Montpellier développent une approche intitulée « CoOPLAaGE (Coupler des Outils Ouverts et Participatifs pour Laisser les Acteurs s’Adapter pour la Gestion de l’Eau ». CoOPLAaGE est une suite intégrée d’outils et protocoles participatifs destinés à accompagner et autonomiser des groupes d’acteurs de tous niveaux vers une discussion et un engagement réel dans des stratégies de changement social et environnemental (cf. Figure 1).

 

 graph bleu 1

Figure 1. Schéma de l’approche CoOPLAaGE

L’approche CoOPLAaGE repose sur trois principes clefs :

  1. Une posture de recherche-action (au sens de Bonny, 2015 & Coutellec, 2015) où les chercheurs viennent en accompagnement de la transformation sociale et écologique sur un territoire. Cette posture est inhérente à un regard en permanence réflexif sur ce qui est fait, et donc à une place centrale laissée au suivi-évaluation.
  2. Amener à faire-faire ; faire monter en compétences les participants afin favoriser leur autonomisation dans l’ingénierie et la mise en œuvre de leur processus participatif. ;
  3. Utiliser la modélisation participative comme base de l’apprentissage social et de l’engagement. Un des premiers éléments de l’approche CoOPLAaGE a été Wat-A-Game, un outil de modélisation et de simulation participative de la gestion d’un bassin versant sous la forme de jeux-de-rôles (Abrami et al., 2012; Ferrand, Farolfi, Abrami, & Du Toit, 2009). Depuis, d’autres formes de modélisation participative ont été développées au sein de l’approche :
  • modélisation de Stratégies de gestion des ressources naturelles avec l’outil CooPlan
  • modélisation de processus de gouvernance de bassins versants avec l’outil SMAG
  • modélisation de processus décisionnels avec l’outil PrePar
  • modélisation de processus participatifs avec le protocole ENCORE-MEPP

 

L’approche CoOPLAaGE vient en appui à des processus de décision. Par décision, nous entendons ici l’élaboration ou la révision de plans de gestion (ex. schémas d’aménagement et de gestion de l’eau - SAGE, programmes d’actions et de prévention des inondations - PAPI, etc.), politiques, projets ou actions. Nous avons ainsi identifié huit étapes de la décision suffisamment génériques pour être applicables à différents types de décision de gestion (ex. un contrat de milieu, un PAPI, la restauration d’un espace de bon fonctionnement, etc.). A chaque étape, il existe différentes méthodes participatives permettant d’associer les citoyens. La Figure 2 présente plusieurs outils CoOPLAaGE correspondant aux 8 étapes de la décision.

 

schema cooplage 1Figure 2.  Outils CoOPLAaGE correspondant aux 8 étapes de la décision

 

 

 

 

 

CONTACTS :

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Nils FERRAND : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Géraldine ABRAMI : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

 

 

 

POUR EN SAVOIR PLUS :

ARTICLES SCIENTIFIQUES :

  • Hassenforder, E., Ducrot, R., Ferrand, N., Barreteau, O., Daniell, K.A., Pittock, J. “Four methodological challenges in the monitoring and evaluation of environmental participatory processes: example from the Rwenzori Region, Uganda“,Journal of environmental management 2016, 180, 504-516. Lien
  • Hassenforder, E., Pittock, J., Barreteau, O., Daniell, K.A., Ferrand, N., “MEPPP Framework: A framework for monitoring and evaluating participatory planning processes” Environmental management, 2015, 57 (1), 79-96. DOI 10.1007/s00267-015-0599-5. Lien

 

Télécharger les pièces jointes :
SHARE

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer