There is no translation available.

Vendredi 14 octobre 2022 à 11h00, Hind Sabri nous présentera ses travaux intiutlés "Water, Power and Heritage in the Mediterranean Which water management model in the face of climate change? The hinterland of Nice (South-East of France) and the Western High Atlas of Morocco"

There is no translation available.

Description de la future affectation

Domaine

Appui - Animation scientifique et partenariale

Type de contrat

CDI

Intitulé

Assistant.e administratif.ve

Date de début

01/11/2022

Description du poste / de la mission

Vous partagez les valeurs de l'interculturalité, le partage des savoirs, ou encore la préservation de l'environnement ? Rejoignez-nous !

L'UMR G-EAU (Gestion de l'Eau, Acteurs et Usages)regroupe 100 salarié.e.s, dont 20 chercheur.ses. Cirad permanent.e.s. Votre mission au sein de l'UMR G-EAU s'articulera autour de l'assistanat administratif, d'un suivi budgétaire, d'un accompagnement des salariés, et d'actions de communication :

- Assistanat administratif :
Préparer, suivre, contrôler et archiver des dossiers administratifs
Suivre des tableaux de bord standards
Suivre les agendas/planning, filtrer et orienter les appels téléphoniques
Traiter le courrier papier et électronique, saisir/mettre en forme et rédiger des courriers classiques, notes, comptes rendus
Assurer la gestion des fournitures et du stock
Contribuer à l'intendance et au bon fonctionnement du collectif
Organiser et gérer les déplacements, missions
Organiser la logistique et participer aux événements scientifiques (réunions, colloques, séminaires, formations)
Gestion des locaux CIRAD de l'UMR (plan occupation des bureaux, réservation des salles réunion, Visioconférences)

- Ressources Humaines et accueil :
Informer, orienter le personnel de l'équipe dans ses démarches RH
Accueil et gestion administrative des stagiaires, doctorants et partenaires accueillis : préparation des dossiers, accueil, suivi
Accueil des nouveaux arrivants et assurer leur bonne intégration au sein du collectif

- Communication :
Relayer les informations auprès de sa hiérarchie et/ou du collectif
Mise à jour des sites web de l'UMR
Accueil des délégations ou partenaires scientifiques étrangers
Participation à l'organisation des réunions, colloques, évènements scientifiques ou formations organisés par le collectif
Participation à l'administration des listes de diffusion de l'UMR

- Budget/Finances :
Traiter et suivre les achats du collectif (bons de commande)
Suivre les budgets de fonctionnement opérationnel de ses équipes

Implication dans la vie collective de l'établissement.
Participer à des groupes de travail en fonction des besoins et des sollicitations.

**Avantages sociaux : vous bénéficiez d'un 13ème mois, d'une souplesse d'organisation du travail notamment par la possibilité de journées de télétravail, d'une assurance sociale complète et d'une mutuelle familiale.

Profil souhaité

Assistant.e titulaire d'un BTS Assistanat ou 5 ans d'expérience dans un poste similaire.

Savoirs faire:
Maîtrise de l'anglais, voire d'une autre langue étrangère.
Bonne maîtrise des logiciels de bureautique courants (messagerie, Word, Excel, Powerpoint)
La connaissance des logiciels Cirad (Figaro, Siroco, formation au nouvel outil Qualiac), des outils de travail collaboratif (type Alfresco ou autre) serait un plus.
Bonne connaissance des logiciels de gestion de site web.
Connaitre les techniques administratives dans son domaine d'activité
Avoir des notions en gestion financière
Maîtriser les techniques d'accueil téléphonique et physique
Comprendre les procédures administratives et savoir se les approprier rapidement

Savoir-être:
Gout pour l'accueil et l'organisation de séminaires.
Savoir travailler en équipe/en réseau.
Être organisé.e et rigoureux.se dans la réalisation de ses activités.
S'adapter aux évolutions (organisations, technologies) et aux différents interlocuteurs (internes, externes, etc.)
Avoir de bonnes qualités relationnelles (être diplomate, être à l'écoute, faire preuve de neutralité bienveillante).
Faire preuve d'initiative et être force de proposition

Contraintes du poste

Travail sur écran supérieur à 4h
Contraintes posturales
Travail sous contrainte de temps à différents moments de l'année

Poste ouvert aux

Non Cadre

Salaire base France, hors indemnités d'expatriation le cas échéant

20-30 K€

Localisation du poste

Localisation du poste

France

Précision sur la localisation (DR, ville)

Montpellier

Description complémentaire de la future affectation

Lieu de rattachement

Métropole

Demandeur

Renseignements sur le poste - Prénom

Caroline

Renseignements sur le poste - Nom

LEJARS

Renseignements sur le poste - Email

This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.

 

Informations Complémentaires

!!! Date limite pour postuler : 09/10/2022

Lien : Cirad - Assistant.e administratif.ve

There is no translation available.

Crise de l’eau : les solutions se jouent à l’échelle des territoires

L'UMR G-EAU a contribué au dernier rapport de la FAO sur l’état des ressources en terres et en eau à travers un rapport technique sur l’impact de la crise de l’eau sur la petite agriculture dans le monde. Le document, qui vient d’être publié par la FAO, dresse un ensemble de recommandations autour de politiques publiques ciblées, adaptées aux territoires et multisectorielles. Les scientifiques plaident également pour le développement de l’agroécologie en systèmes irrigués.

 

Pour en savoir plus : https://www.cirad.fr/espace-presse/communiques-de-presse/2022/rapport-technique-fao-sur-la-crise-de-l-eau

Lire le rapport : Enabling institutional environments conducive to livelihood improvement and adapted investments in sustainable land and water uses

 

There is no translation available.

Vendredi 16 septembre 2022 à 11h00, Christina Orieschnig a présenté ses travaux intitulés "Exploiter la télédétection, les enquêtes de terrain et la modélisation numérique pour comprendre le système Prek du delta du Mékong cambodgien - des processus hydrologiques aux services écosystémiques".

Résumé :

preks © Photo : C. Orieschnig, IRD

 

Les Preks sont une partie caractéristique du delta du Mékong au Cambodge. Il s'agit de grands canaux trapézoïdaux qui relient le cours principal du fleuve à ses berges inondables en ouvrant des brèches dans les berges élevées du fleuve. Construits à l'origine pendant la période du protectorat français, ils avaient pour but de faciliter le dépôt de sédiments pendant les inondations annuelles de la mousson et d'élever les terres. Aujourd'hui, ils remplissent divers rôles, dont celui crucial de fournir de l'eau d'irrigation pendant la saison sèche. Ces dernières années, les projets de réhabilitation de Prek ont visé à améliorer leurs fonctionnalités après des années de manque d'entretien, afin d'accroître la résilience des communautés agricoles de la région face au changement climatique et à la production hydroélectrique en amont.

Dans mon travail, je cherche à caractériser les changements actuels des processus hydrologiques dans le delta du Mékong cambodgien, et à évaluer leurs impacts sur les communautés agricoles. Je cherche également à mieux comprendre le rôle des Preks dans la fourniture de services écosystémiques et à déterminer les stratégies de réhabilitées les plus efficaces. Dans cette présentation, j'exposerai les résultats de mon travail, qui a fait appel à des recherches archivistiques, à des entretiens sur le terrain avec des agriculteurs et des chefs de village, à des approches de télédétection sur la plateforme informatique en nuage Google Earth Engine, à des analyses statistiques de séries chronologiques de niveaux d'eau et à un modèle éco-hydrologique construit en Python pour simuler des scénarios.

There is no translation available.

La structure que vous allez rejoindre

L’UMR G-EAU  basée à Montpellier est une unité de recherche reconnue internationalement pour ses recherches interdisciplinaires sur la gouvernance des ressources en eau en Europe et dans les pays du Sud.

L’UMR a six tutelles (IRD, CIRAD, INRAE, BRGM, InstitutAgro et AgroParisTech) et regroupe une centaine de chercheurs, ingénieurs et techniciens permanents et une cinquantaine de doctorants et post-doctorants. Nous conduisons des recherches sur les dynamiques des territoires sociohydrologiques, et concevons et évaluons des outils en appui à la mise en œuvre de politiques publiques innovantes dans le secteur de l’eau. Nous contribuons aussi très activement à de nombreuses formations interdisciplinaires dans le domaine de l’eau, à Montpellier et au-delà. L’UMR se caractérise par une atmosphère de travail conviviale et stimulante sur la base d’échanges réguliers et ouverts.

Le Cambodge constitue l’un des chantiers de recherche principaux de l’UMR dans les pays du Sud. Depuis plus de 6 ans, les agents de l’UMR et leurs partenaires de l’Institut de Technologie du Cambodge et de l’Université Royale d’Agriculture y conduisent des recherches interdisciplinaires sur les dynamiques socioenvironnementales à l’œuvre dans les plaines inondables cambodgiennes et notamment dans le haut delta du Mékong qui fait l’objet d’investissements massifs de la part du gouvernement du Cambodge et de ses partenaires techniques et financiers.

Vous vous insérerez dans une équipe interdisciplinaire et aurez l’opportunité d’effectuer des missions au Cambodge où vous interagirez avec les partenaires, les agents en poste ou en mission et la représentation IRD.

Une mission attractive

Le haut delta du Mékong au Cambodge offre un double contraste saisissant par rapport au reste de la plaine deltaïque située au Vietnam. A l’inverse du ‘delta Vietnamien’ qui a fait l’objet de nombreux investissements visant à un contrôle accru des ressources en eau à des fins d’intensification agricole et pour limiter les impacts des inondations, les paysages du haut delta du Mékong changent du tout au tout entre une saison des pluies durant laquelle plusieurs mètres d’eau les recouvrent à perte de vue et une saison sèche durant laquelle l’eau vient à manquer pour la riziculture irriguée - l’activitée principale des agriculteurs. C’est aussi une région qui a fait l’objet de très peu de travaux de recherche à l’inverse du delta vietnamien dont les aménagements hydroagricoles ont été fortement étudiés, y compris dans leurs dimensions politiques (Biggs, 2008). Pourtant, le haut delta du Mékong au Cambodge fait l’objet de transformations extrêmement rapides et drastiques en lien avec des modifications dans les modes d’accès et d’utilisation des ressources en eau: construction et/ou réhabilitation de périmètres irrigués dans le cadre d’une coopération sino-cambodgienne ayant des dimensions géopolitiques dépassant le secteur de l’eau; multiplication des forages et recours aux eaux souterraines pour pallier au manque d’eau en saison sèche...

Vous inspirant de l’approche dite de “socio-hydrologie” portée par le collectif G-EAU (Massuel et al., 2018), dans la continuité du projet ANR DOUBT mené dans la province de Kandal (Venot and Jensen, 2021), et en lien avec les activités menées dans le cadre du projet COSTEA, ce post-doctorat aura pour objet d’étudier les transformations des territoires socio-hydrologiques (Barreteau et al., 2016; Boelens et al., 2016) du haut delta du Mékong au Cambodge - avec un focus sur la province de Prey Veng, en portant une attention particulière aux liens complexes entre projets d’aménagement, politiques publiques et matérialité de l’irrigation (Ivars et Venot, 2018).

Vous réaliserez des enquêtes qualitatives et/ou ethnographique avec les acteurs qui façonnent ces territoires (agriculteurs, pêcheurs, responsables et élus locaux, agents de ministères sectoriels et d’agences de développement, entrepreneurs privés) et analyserez en quoi et comment les changements dans les modalités d’accès et d’usages de l’eau à des fins d’irrigation participent de reconfigurations territoriales et soulèvent des questions de justice environnementale.

Dans un deuxième temps, vous inspirant des outils développés par les chercheurs de l’UMR G-EAU (Venot et al., 2022), vous pourrez proposer des approches participatives visant à “accompagner” ces reconfigurations territoriales dans une perspective de durabilité et de justice - notamment en mettant en discussion les re-distributions des risques environnementaux et de santé publique que peuvent entrainer certains projets d’aménagements du haut delta du Cambodge.

Votre future équipe

Vous travaillerez sous la direction de Jean-Philippe Venot, géographe de l’environnement et directeur adjoint de l’UMR G-EAU, et rejoindrez une équipe interdisciplinaire mêlant sciences sociales et sciences environnementales.

Le profil que nous recherchons

Vous avez développé les compétences suivantes :

  • Expérience d’un ou plusieurs terrains dans les pays du Sud, en particulier en Asie du Sud-Est.
  • Excellente maîtrise des techniques d’enquête en sciences sociales, y compris avec traduction.
  • Maîtrise de l'anglais indispensable (écrit et oral - Niveau C1 minimum).
  • Bonnes capacités rédactionnelles en français et en anglais (articles scientifiques).
  • Une expérience préalable en recherche participative ou transdisciplinaire serait un atout.

Vous faites preuves des qualités humaines suivantes :

  • Bonnes capacités d'organisation.
  • Esprit d’initiative et capacités de travail en autonomie.
  • Capacité à travailler en équipe dans un contexte interdisciplinaire, notamment en hydrologie.  

Vous possédez un diplôme de niveau 8 - Doctorat dans les domaines suivants: géographie humaine, sociologie ou anthropologie appliquée à l’environnement, political ecology, études du développement.

L'IRD, un Institut qui donne du sens à votre carrière

Votre mission au service d’une science engagée pour un futur durable :L’IRD en 230 secondes

Pour candidater, envoyez votre CV et lettre de motivation à This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.

La date limite pour candidater est le 30 septembre 2022, les entretiens prévus la première semaine d'octobre et la prise de poste est envisagée le 1er novembre 2022.

There is no translation available.

 02759HDQ_Irrigation.jpgChapitre 1. Gestion stratégique de l’irrigation à l’échelle du territoire et de l’exploitation agricole

→ Les Projets de Territoire pour la Gestion de l’Eau [A venir]

→ Les Collectifs d’irrigants et la gestion des réseaux collectifs [A venir]

Chapitre 2. Gestion tactique de l’irrigation à l’échelle de la parcelle

Exemples de calendriers d’irrigation prévisionnels de cultures annuelles dans des différents contextes de climats et de volumes disponibles

Chapitre 3. Installations de pompage

→ Abaques de Moody 

Outil pour calcul des pertes de charge dans les conduites sous pression (Cassiopée - Modules de calcul d'hydraulique)

Cours d'hydraulique pour le génie rural

Chapitre 5. Irrigation localisée ou micro-irrigation

Outil pour calcul de l’équivalent pluie du goutte-à-goutte

Chapitre 6. Irrigation gravitaire

Méthode d’estimation du débit avec des seuils à paroi mince

Méthode d’estimation de la dose maximale d’irrigation

Trans-irrigation

Chapitre 7. Efficience de l’irrigation en eau et en énergie

Comparaison des coûts et impacts de l’énergie électrique et thermique

 

 

This operational research and training project consists, through field investigations coupled with dedicated analyses, in identifying and defining the exposure and vulnerability of rural populations to flood-related health risks, in order to anticipate appropriate responses to protection issues.

Page 1 of 38
APT Logo fra      logo brgm web frlogo inraeLogo Institut Agro Mpl petit

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer