Suite au colloque « Economies d’eau en irrigation » tenu à Montpellier les 13 et 14 novembre 2019, nous vous informons de la sortie en ligne du numéro spécial de la revue SET « Économies d’eau en irrigation » et sa version anglaise « Water Savings in irrigation ».

Plusieurs membres de l'UMR G-EAU (équipe OPTIMISTE) ont contribué à ce numéro !

La version papier du numéro sera disponible très prochainement.

De nombreux bassins fluviaux dans le monde sont soumis à des pressions et sont en cours de «fermeture». Les bassins du sud-est de l'Espagne sont célèbres pour la surexploitation des ressources en eaux de surface et souterraines, une situation qui génère une concurrence pour les ressources, une dégradation de l'environnement et une interconnexion socio-écologique de plus en plus étroite entre les utilisateurs et entre les sociétés et l'environnement.

 

photo these1 © J. Rodriguez Ros, IRD

 

 

Une telle complexité pose de véritables défis à un système de gouvernance à plusieurs niveaux qui associe, entre autres, l’organisme de gestion du bassin, les administrations publiques imbriquées, les groupes d'usagers de l'eau, les entreprises du secteur privé, ou les ONG environnementales. Cette étude examinera les configurations changeantes du pouvoir qui régissent la tréjectoire du bassin, et comment et quelles solutions sont proposées, financées, mises en œuvre et gérées pour répondre aux défis de l'eau dans le bassin du fleuve Segura. Ce bassin a la particularité de recevoir une partie importante de son approvisionnement à travers un transfert des eaux du Tage (Tajo). Il s'inspirera et contribuera aux études et approches plus générales sur les bassins fluviaux et la gouvernance multi-niveau, ainsi que sur l'écologie politique de la mise en valeur des bassins fluviaux.

Plus précisément, il :

  • Illustrera les relations socio-écologiques sur une longue échelle de temps;
  • Explicitera les implications politiques et politiques de la fermeture du bassin;
  • Contribuera à la réflexion sur le rôle, la diversité et le fonctionnement des organismes de bassin (RBO);
  • Contribuera à la compréhension de la gouvernance de l'eau multi-niveaux;
  • Analysera les politiques d'allocation de l'eau en situation de déficit chronique
  • Réévaluera la gestion des bassins et la gouvernance conventionnelles à la lumière de l'étude de cas.

 

Mots clés : fermeture de bassin, basin du Segura, agriculture irriguée, gouvernance de l’eau, polycentricité

Séminaire doctoral : Agencements, dispositifs et assemblages. Quelles perspectives théoriques et méthodologiques pour les humanités environnementales ?

Mots clés : agencement, assemblage, dispositif, composition, interactions humains/non-humains, interdisciplinarité, environnement

Responsables de la formation : Elodie Fache (IRD, UMR GRED/SENS), Alexandre Gaudin (Montpellier Recherche en Management), Christelle Gramaglia (Inrae, UMR G-EAU), Pierre-Yves Le Meur (IRD, UMR GRED/SENS).

Nbre d’heures : 6*2h

Crédits (ECTS) : 5

Dates début et fin de la formation : décembre 2020 à mai 2021.

Lieu : Selon l'évolution de la situation sanitaire, AgroParisTech Montpellier (648 Rue Jean François Breton) ou en visio-conférence.

Contact : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Le changement climatique va accroitre les tensions autour des usages de l’eau. Il oblige à développer une gestion éco-efficiente de l’eau et l’accès à de nouvelles ressources. Les agriculteurs devront apporter la preuve du bon usage de leurs prélèvements et du respect des engagements pris.

En contrepartie, ils peuvent espérer sécuriser leur accès à l’eau et bénéficier de la rémunération de leurs pratiques environnementales sous forme de PSE (Paiement pour Services Environnementaux) et à terme, via le prix de leurs productions.


Le projet consiste à concevoir et expérimenter RSEau, le service numérique de suivi et de pilotage des usages de l’eau et d’aide à l’irrigation éco-efficiente. Ce service interviendra comme tiers de confiance entre les différentes parties prenantes, agriculteurs, gestionnaires de l’eau, responsables des territoires et agro-industriels.


Le service RSEau vise à interfacer différents outils numériques existants chez ses partenaires pour assurer un pilotage de l’eau « de la nappe à la parcelle » et une valorisation optimale de l’eau, économique, environnementale et sociale. Son innovation majeure est de rendre possible une gestion dynamique de la ressource. Il rend possible des offres de services innovantes à même d’inciter des acteurs publics et privés à contractualiser sur les usages de l’eau, en temps normal et en temps de crise et à renouveler les consensus locaux sur la gestion des ressources en eau.

Plus largement, il facilite la confiance entre les acteurs locaux en leur donnant une vision plus fine de la ressource et la preuve du respect des engagements pris. En contrepartie, les agriculteurs irrigants peuvent espérer rémunérer leurs pratiques environnementales et sécuriser leur accès à l’eau.

 

 

Page 11 sur 40
APT Logo fra      logo brgm web frlogo inraeLogo Institut Agro Mpl petit

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer