Les formes d’appropriation et de distribution de l'eau révèlent les rapports hommes - société - environnement. En étudiant les aspects spécifiques de cette ressource, de ses usages et mésusages, nous cherchons à montrer comment l’eau a fait histoire et société à Amida, l'actuelle Diyarbakir, métropole du sud-est de la Turquie, des origines à nos jours. Pour ce faire, nous appréhendons les territoires et les processus de patrimonialisation associés.

Le projet NEWAVE vise à montrer la voie à suivre dans le débat mondial sur la gouvernance de l'eau. Il le fait en développant la recherche et la formation d'une nouvelle génération de futurs responsables de la gouvernance de l'eau, et en les dotant des compétences transdisciplinaires nécessaires pour mieux relever les défis de l'eau.

spirit1 pano def

Le projet propose de mettre en œuvre une démarche interdisciplinaire croisant la socio-anthropologie, la modélisation hydrologique spatialisée et des méthodes de concertation territoriale afin de favoriser l’émergence de projets de gestion des pollutions agricoles concertés à l’échelle du territoire.

cropped arid logo pp

Le réseau ARID rassemble des chercheurs travaillant sur les ressources en eau des zones semi-arides et leurs usages, notamment pour l’agriculture. Ses membres viennent de nombreux pays, de disciplines scientifiques diverses et ont des parcours professionnels variés. ARID veut faciliter la confrontation de leurs expériences et permettre un enrichissement mutuel, avec l’objectif de fournir à la société des réponses plus adaptées permettant une meilleure gestion des ressources en eau.

En réponse à une demande des gestionnaires publics du fleuve Niger au Mali, une expertise collégiale avait été réalisée en 2007 par l’Institut de Recherche pour le Développement (IRD) et l’Institut malien d’Economie Rurale (IER) avec le soutien du Fonds Européen pour le Développement (FED), de l’Union Internationale pour la Conservation de la Nature (UICN), de la Coopération technique allemande et du Ministère français des Affaires Étrangères. Cette expertise avait pour objectif principal de déterminer comment garantir un partage équitable des ressources en eau du fleuve vis-à-vis des usagers, respectueux de l’environnement et favorable au développement des responsabilités locales.

 

Une décennie après cette première expertise, où en sont les préoccupations initiales des gestionnaires publics du fleuve Niger ? Les recommandations formulées par les experts en 2007 ont-elles été suivies d’effet ? Quelles nouvelles connaissances scientifiques, quels nouveaux aménagements de taille conséquente et quelles nouvelles activités anthropiques concernant le fleuve Niger doivent être prises en compte aujourd’hui pour actualiser les résultats de l’expertise de 2007 ?

C’est dans ce contexte que l’Agence Française pour le Développement (AFD) a identifié la nécessité d’actualiser les analyses et recommandations de l’expertise collégiale de 2007 et commandité cette étude à l’IRD.

 

II n’entre pas dans la fonction de l’IRD de dresser pour les pouvoirs publics des « projets d’action » : les choix d’action sont éminemment politiques, ils font appel à d’autres données, extérieures au monde scientifique. Les auteurs de ce travail entendent, plus modestement, contribuer à rassembler sur un sujet donné les connaissances disponibles dans la littérature spécialisée, à en dégager la portée dans le cas spécifié, à distinguer les conclusions fermes sur lesquelles les scientifiques peuvent se mettre d’accord, à identifier les points encore controversés et préciser les domaines sur lesquels les travaux disponibles sont insuffisants pour en tirer quelque conclusion pratique que ce soit.

 

Cette étude porte sur le fleuve Niger dans sa partie malienne, en particulier le Niger Supérieur et son principal affluent, le Bani ; plus ponctuellement, certains développements concernent le Delta Intérieur du Niger (DIN) et la partie malienne du Niger Moyen. Les informations présentées ici ne sont probablement pas exhaustives : certaines de ces informations, inédites, ont été élaborées pour les besoins de l’étude alors que d’autres sont extraites d’articles scientifiques, d’ouvrages de synthèse et de rapports d’étude, parfois relativement anciens. Elle concerne non seulement le fleuve lui-même dans les limites citées ci-dessus, mais également le socio-écosystème que constituent le fleuve et son bassin. Elle s’efforce, à travers des éléments pertinents relatifs aux évolutions récentes du contexte du fleuve, d’apporter un éclairage sur les réalités actuelles du fleuve et de son avenir à court et moyen termes.

 

Télécharger le résumé exécutif et le rapport final ci-contre...

Page 12 sur 40
APT Logo fra      logo brgm web frlogo inraeLogo Institut Agro Mpl petit

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer