Le prochain Rendez-vous Scientifique de la Chaire « Eau pour Tous » aura lieu à l'Hotel Alisa à Accra au Ghana les 5 et 6 juin prochains. Il sera possible d’y participer en personne et en ligne.

Il aura comme thème « Repenser les services d'eau et d'assainissement à la lumière de l'accélération du changement climatique » avec un focus sur les villes africaines.

La plateforme pour les inscriptions est ouverte : s’incrire

Toutes les informations sont disponibles, et seront mises à jour sur la page internet du rendez-vous scientifique.

A bientôt !

 

logos water for all

 

Jean-Christophe Maréchal (BRGM, G-EAU), soutiendra son Habilitation à Diriger les Recherches intitulée « Aquifères fracturés et karstiques : de l’observation à la modélisation ».

le Vendredi 24 mai 2024 à 9h00 à l'IRD (Amphithéâtre des Plantes), 911 avenue Agropolis, Montpellier.

Voir l'invitation

La présentation aura lieu à la fois en présentiel et en visio via le lien suivant :

https://ird-fr.zoom.us/j/99554007101?pwd=V3Iycm5hSEFIOXQrY3RmSzZhK3BSZz09

ID de réunion: 995 5400 7101

Code secret: 622961


Membres du jury :
Isabelle Braud, Directrice de recherche, INRAE (rapporteure)
Valérie Plagnes, Professeure des Universités, Sorbonne Université (rapporteure)
Thomas Stieglitz, Directeur de recherche,IRD (rapporteur)
Jean-Raynald De Dreuzy, Directeur de recherche, CNRS - Centre national de la recherche scientifique
Alain Dupuy, Professeur des Universités, BRGM
Christian Leduc, Directeur de recherche, IRD

 

Le 11 juin 2024 à 14 h, Jeanne Riaux (IRD UMR G-EAU) et Ahmed Salem Mohamed (Ecole supérieure polytechnique de Nouakchott, Mauritanie)

Interviendront lors d'une Webconférence "Rendez-vous du mardi" organisée par la Délégation Régionale Occitanie de l'IRD sur le thème suivant : "Hydrogéologie en société : une approche exploratoire en Mauritanie"

L’utilisation croissante de la ressource en eau dans un contexte d’alea climatique engendre une tension extrêmement forte sur les milieux karstiques, caractérisés par une forte vulnérabilité et un fonctionnement hydrogéologique complexe.

Pour préserver et gérer au mieux cette ressource il est nécessaire de proposer de nouveaux outils d’évaluation et de gestion. La karstologie a fait des avancées considérables ces dernières décennies, avec l’avènement de nouveaux paradigmes sur la formation des karsts, l’origine et les processus responsables de la karstification qui ne sont pas ou peu considérés dans les modèles hydrogéologies.

Dans ce cadre, cette thèse vise à faire le lien entre l’histoire karstogénétique et l’hydrogéologie actuelle. La révision des modèles conceptuels hydrogéologiques des karsts implique d'abord l'intégration de nouvelles informations géologiques relatives à la karstification. Pour cela, il semble pertinent d'analyser conjointement la géomorphologie de surface et des réseaux karstiques afin de mieux étudier les relations entre les processus karstogénétiques et hydrogéologiques. Le site d’étude est le bassin de la Loue (~1500 km²) dans le massif du Jura caractérisé par des interactions surface/souterrain, des échanges entre réservoirs et des réponses hydrogéologiques contrastées selon les unités aquifères drainées par le bassin.

L’encadrement de la thèse est prévu avec une direction au niveau du BRGM (UMR G-Eau) de Montpellier, un co-encadrement du BRGM Orléans et du laboratoire EDYTEM à Chambéry.

Cette thèse est financée dans le cadre du projet K3 (Impact des changements globaux sur la ressource en eau des socio-hydrosystèmes karstiques : Vulnérabilité, Sensibilité et Gestion) du programme One Water.

 

Mots clés : Karst ; eau ; karstogenèse ; spéléogénèse ; hydrogéologie

IMG_20220510_111914.jpg

 

IMG-20221023-WA0002.jpg

 

 

 

 

Page 1 sur 44
FaLang translation system by Faboba
APT Logo fra      logo brgm web frlogo inraeLogo Institut Agro Mpl petit

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer